mardi, 11 décembre 2018

Centre de Gestion de la Qualité de l'Air

        Indice Qualité Air du 19/11/2018 

                                                                                                  indice bon

                                                                                        Plus d'informations sur le CGQA

barre4

Centre de Gestion des Urgences Environnementales

Centre Régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique Francophone

Médiathèque

Vidéos

Partenaires

 logo30ans anacim  japon
 cetud  pnud ambassadefrancesenegal
 sonatel  unioneuro logo FEM
UNECA logo usaid Banque mondiale
logo PAD  fonds vert Climat  logo coopération allemande
 logopnue  unfcc  digizlogo
 logo FND  logofondsmultilateral  COMNACC VALIDE (1)
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable sur la « route de la soie »
Fonds vert pour le Climat : Validation du document technique de Programme pays
Une méthode de protection douce dite « ensablement » sauve le village de Pilote Barre dans le Gandiolais
Gestion rationnelle des déchets dangereux : Echanges sur les directives techniques nationales nouvellement élaborées
MISSION DE RECONNAISSANCE ET DE SUIVI ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DES ACTIVITES DU PROGRAMME DE MODERNISATION DES VILLES (PROMOVILLES)
SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DU PROGRAMME DE GESTION DES EAUX PLUVIALES (PROGEP)
COMMUNIQUE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Lors de la Cérémonie d’ouverture de cet atelier qui a eu lieu, le 06 février 2017, dans la salle de  Conférence des locaux annexes de la Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés, sis au 106 rue Carnot, Mme Mariline DIARA, Directrice de l’Environnement et des Etablissements Classés (DEEC)  a souligné la nécessité pour le Sénégal de mettre en œuvre des activités post-ratification de la Convention de Minamata sur le mercure

Elle a aussi expliqué que "la problématique du mercure est certes d’ordre environnemental et sanitaire, mais également économique eu égard à son large spectre d’utilisation dans un bon nombre de secteurs marchands". 

Pour rappel, la Convention de Minamata sur le mercure, adoptée le 10 octobre 2013 lors de la Conférence diplomatique de Kumamoto (Japon), a été ratifiée par le Sénégal le 3 mars 2016. Suite à cette ratification et pour faciliter la prise de décision politique et stratégique, et hiérarchiser les domaines pour les interventions futures en préparation de la mise en œuvre de ladite convention, le Sénégal a, grâce à l’appui financier du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et l’appui technique de l’Institut des Nations Unies pour la Recherche et la Formation (UNITAR), initié des études dont les résultats serviront de base à l'établissement du profil national du mercure et du rapport sur l’évaluation initiale de la Convention de Minamata.