mardi, 11 décembre 2018

Centre de Gestion de la Qualité de l'Air

        Indice Qualité Air du 19/11/2018 

                                                                                                  indice bon

                                                                                        Plus d'informations sur le CGQA

barre4

Centre de Gestion des Urgences Environnementales

Centre Régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique Francophone

Médiathèque

Vidéos

Partenaires

 logo30ans anacim  japon
 cetud  pnud ambassadefrancesenegal
 sonatel  unioneuro logo FEM
UNECA logo usaid Banque mondiale
logo PAD  fonds vert Climat  logo coopération allemande
 logopnue  unfcc  digizlogo
 logo FND  logofondsmultilateral  COMNACC VALIDE (1)
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable sur la « route de la soie »
Fonds vert pour le Climat : Validation du document technique de Programme pays
Une méthode de protection douce dite « ensablement » sauve le village de Pilote Barre dans le Gandiolais
Gestion rationnelle des déchets dangereux : Echanges sur les directives techniques nationales nouvellement élaborées
MISSION DE RECONNAISSANCE ET DE SUIVI ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DES ACTIVITES DU PROGRAMME DE MODERNISATION DES VILLES (PROMOVILLES)
SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DU PROGRAMME DE GESTION DES EAUX PLUVIALES (PROGEP)
COMMUNIQUE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Conformément à la décision 1/CP.20, le Gouvernement du Sénégal avait soumis sa Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN) en septembre 2015. Ce document constituait une intention du pays à prendre part à l’effort global d’atténuation des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques, dans le cadre de l’Accord de Paris.

Afin de mieux prendre en compte les préoccupations des ministères concernés, le Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) s’est lancé dans le processus de révision de sa CPDN en Contribution Déterminée au niveau National (CDN), qui est l’engagement du Sénégal face à la menace climatique. Ainsi, les consultations ont démarré depuis août 2016 avec l’ensemble des parties prenantes constitué des représentants désignés entre autres par les ministères concernés, le secteur privé, la société civile. Dans ce cadre, la direction de l’Environnement et des Etablissements classés a organisé un atelier de validation des études techniques de la Contribution déterminée au niveau national  les 27 et 28 avril 2017 à  Dakar. Selon le Secrétaire Général du MEDD, Ramatoulaye Ndiaye, qui présidait la rencontre, il s’agit de mieux prendre en compte les préoccupations des différents secteurs de développement et degarantir une appropriation du processus de mise en œuvre de la CDN par ces secteurs. « Aujourd’hui, la CDN constitue incontestablement un cadre favorable au relèvement des ambitions de lutte contre le réchauffement de la Terre. D’autre part, les options retenues dans cette CDN sont déterminantes dans l’accès aux financements pour l’adaptation de mesures auxquelles nos pays sont soumis et pour la mise en œuvre de la transition vers un développement résilient et sobre en carbone »a-t-elle indiqué.