mardi, 11 décembre 2018

Centre de Gestion de la Qualité de l'Air

        Indice Qualité Air du 19/11/2018 

                                                                                                  indice bon

                                                                                        Plus d'informations sur le CGQA

barre4

Centre de Gestion des Urgences Environnementales

Centre Régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique Francophone

Médiathèque

Vidéos

Partenaires

 logo30ans anacim  japon
 cetud  pnud ambassadefrancesenegal
 sonatel  unioneuro logo FEM
UNECA logo usaid Banque mondiale
logo PAD  fonds vert Climat  logo coopération allemande
 logopnue  unfcc  digizlogo
 logo FND  logofondsmultilateral  COMNACC VALIDE (1)
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable sur la « route de la soie »
Fonds vert pour le Climat : Validation du document technique de Programme pays
Une méthode de protection douce dite « ensablement » sauve le village de Pilote Barre dans le Gandiolais
Gestion rationnelle des déchets dangereux : Echanges sur les directives techniques nationales nouvellement élaborées
MISSION DE RECONNAISSANCE ET DE SUIVI ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DES ACTIVITES DU PROGRAMME DE MODERNISATION DES VILLES (PROMOVILLES)
SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DU PROGRAMME DE GESTION DES EAUX PLUVIALES (PROGEP)
COMMUNIQUE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Pour épargner à la ville de Saint-Louis une inondation certaine, une brèche a été ouverte dans la Langue de Barbarie en octobre 2003 à 7 km au sud de la ville de Sain- Louis.

L’ouverture de cette brèchea permis la réduction effective des phénomènes d’inondation dans la ville de Saint-Louis.

Toutefois, depuis son ouverture, la brèche ne s’est toujours pas stabilisée, avec notamment une dynamique combinant à la fois élargissement et mouvement d’ensemble vers le sud en direction du Gandiolais modifiant la morphologie et la dynamique de la zone avec comme conséquence la généralisation de l’érosion et entrainant :

-          la disparition du village de Doun Baba Dièye en 2010 ;

-          le  déplacement des populations exposées dans d’autres localités (Keur Bernard);

-          la disparition de plage, protection naturelle, comme celle de Pilote Barre ;

-          etc.

C’est dans ce cadre que l’Etat du Sénégal avec l’appui de l’Union Europenne (UE) a réalisé l’ensemble des études préalables (étude de faisabilité, étude technique détaillée et étude environnementale et sociale) à la protection du village de Pilote Barre à travers le programme de Gestion Integrée des Zones Côtières (GIZC).

S’appuyant sur ces études l’Etat du Sénégal,à travers le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable(MEDD), a reconstitué la plage de Pilote Barre en Novembre 2015 par un ensablement massif, avec du sable dunaire,sur une longueur de 700 m et une largeur de 20 m. Un suivi morphosedimentaire effectué depuis la reconstitution de cette plage permet de voir son évolution.Il a ainsi été noté un élargissement et un allongement progressif de cette zone littorale : en juillet 2017 la plage atteint 1700 m de long et une largeur moyenne de 100 m.

 Pilotebarr2014pilotbarr2015pilotebarr2016pilotbarr2017

       2014                               Avril 2015                             mars 2016                   Avril 2017

Les images ci-dessus montrent l’évolution de la page de Pilote Barre entre 2014 et 2017.

On constate une nette modification de la largeur de la plage due aux travaux de reconstitution s’appuyant sur une méthode douce d’ensablement. En 2014-2015, la plage avait quasiment totalement disparue. En 2016, après les travaux d’engraissement, la largeur de la plage a atteint à certains endroits des valeurs comprises entre 150 et 200 m. En 2017, l’engraissement s’est poursuivi, favorisé par des conditions naturelles réunies à la suite des travaux,et permettant à la plaged’atteindre parfois une largeur de 300 m.

Pour résumer, entre novembre 2015, date de démarrage des travaux, et juillet 2017, la longueur de la plage passant de 700 à 1700 m a plus que doublé,et sa largeur de 20 à 100 m en moyenne s’est multipliée par 5.

Une belle réussite en matière d’aménagement du littoral, à saluer, qui permet aux habitants de Pilote Barre, près à quitter leur village natal agressé par les vagues de 2012 à fin 2015, de vaquer maintenant à leurs occupations en toute quiétude.

Espérons que des aménagements futurs moins réfléchis ne viendront pas annihiler ce travail, et replonger le village de Pilote Barre dans de nouveaux tourments.

 Pilotebarrdec2013    Pilote Barrjuillet 2017

    Décembre 2013 (avant les travaux)                                                 Juillet 2017 (après les travaux)

pilotebarrmars2015  pilotebarrdec2016

   Mars 2015 (avant les travaux)                                                 Décembre 2016 (après les travaux)

Ces images montrent l’état de la plage au niveau de Pilote Barr avant et après les travaux d’ensablement.