samedi, 17 novembre 2018

Centre de Gestion de la Qualité de l'Air

        Indice Qualité Air du 12/11/2018 

                                                                                                  indice bon

                                                                                        Plus d'informations sur le CGQA

barre4

Centre de Gestion des Urgences Environnementales

Centre Régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique Francophone

Médiathèque

Vidéos

Partenaires

 logo30ans anacim  japon
 cetud  pnud ambassadefrancesenegal
 sonatel  unioneuro logo FEM
UNECA logo usaid Banque mondiale
logo PAD  fonds vert Climat  logo coopération allemande
 logopnue  unfcc  digizlogo
 logo FND  logofondsmultilateral  COMNACC VALIDE (1)
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable sur la « route de la soie »
Fonds vert pour le Climat : Validation du document technique de Programme pays
Une méthode de protection douce dite « ensablement » sauve le village de Pilote Barre dans le Gandiolais
Gestion rationnelle des déchets dangereux : Echanges sur les directives techniques nationales nouvellement élaborées
MISSION DE RECONNAISSANCE ET DE SUIVI ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DES ACTIVITES DU PROGRAMME DE MODERNISATION DES VILLES (PROMOVILLES)
SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DU PROGRAMME DE GESTION DES EAUX PLUVIALES (PROGEP)
COMMUNIQUE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Un atelier de Formation sur le «Contrôle des substances appauvrissant la couche d’ozone » s’est ouvert ce 13 Décembre 2017   à l’Ecole Nationale des  Douanes .Cet atelier  de deux jours entre dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de Montréal relatif aux Substances Appauvrissant la couche d’Ozone (SAO). Prenant la parole au nom du Directeur Général  des Douanes Sénégalaises, le Chef de la Division de la Formation,  le Lieutenant-Colonel Habib Ampa F. DIENG  a remercié les autorités du Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD)  pour l’opportunité qui est offerte aux agents de la Douanes à travers cette formation avant d’appeler à la prise de conscience réelle des agents des douanes     ‘’ Nous avons notre rôle à jouer ,il faut que nous en prenions de plus en plus conscience parce qu’on se rendra compte de notre responsabilité, le jour où il y’aura problème ‘’ a-t-il déclaré . A sa suite, Madame Reine Marie Coly Badiane, coordonnatrice du Programme national ozone a, au nom de la Directrice de l’Environnement et des Etablissements Classés, empêchée, remercié  la Direction Générale des Douanes et  magnifié le travail important que les services des douanes sont en train  d’abattre, dans l’atteinte des objectifs fixés par le Protocole de Montréal .Elle a ,avant de déclarer ouvert cet atelier de formation, appelé à beaucoup plus de vigilance de la part des douaniers car  dans la stratégie d’élimination (SAO),la réglementation joue un rôle important et que «  même si le Sénégal consomme les  SAO à travers un système de quota ,on se rend compte qu’il y a encore des  SAO qui passent  par les frontières , ce qui perturbe le bon déroulement du calendrier d’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone au Sénégal ».