lundi, 24 septembre 2018

Centre de Gestion de la Qualité de l'Air

        Indice Qualité Air du 14 aout 2018 

                                                                                                        indice bon

                                                                                        Plus d'informations sur le CGQA

barre4

Centre de Gestion des Urgences Environnementales

Centre Régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique Francophone

Médiathèque

Vidéos

Partenaires

 logo30ans anacim  japon
 cetud  pnud ambassadefrancesenegal
 sonatel  unioneuro logo FEM
UNECA logo usaid Banque mondiale
logo PAD  fonds vert Climat  logo coopération allemande
 logopnue  unfcc  digizlogo
 logo FND  logofondsmultilateral  COMNACC VALIDE (1)
Exploitation minière à Bantaco: Le ministre de l’Environnement magnifie les résultats du projet pilote d’extraction d’or sans mercure
Lancement de la 2eme phase de planification du projet d’appui scientifique aux processus de plans nationaux d’adaptation (PAS-PNA)
Zone non aedificandi du Technopole : Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable promet de lutter contre ‘’le bradage des terres’’
Célébration de la Journée Mondiale de l’Ozone 2017 à Joal –Fadiouth : Une journée de restitution, une caravane, un NGEL et un panel scientifique au menu
Une méthode de protection douce dite « ensablement » sauve le village de Pilote Barre dans le Gandiolais
Activités de remblais dans la zone du technopole : Le CGUE et la Section Environnement de la Gendarmerie organise une visite de constat
Suivi environnemental - Une mission Conjointe de la DEEC- PNUD/PUDC a visité les réalisations du PUDC dans Cinq régions

Le 07 février 2018, s’est ouvert  à Dakar, un atelier de formation des Agents des Douanes, de la Gendarmerie nationale et du Centre des Urgences Environnementales sur la Convention de Stockholm et autres textes juridiques pertinents sur les  Polluants organiques persistants (POP).

Cette formation a permis aux participants d’acquérir des connaissances de base sur la mise en œuvre dans le cadre de leurs fonctions, des principales conventions internationales de gestion des produits chimiques et substances dangereuses, en particulier les trois conventions de Bâle, Stockholm et Rotterdam.

Selon Mme Aïta Sarr SECK, Chef de la Division Prévention et du Contrôle des Pollutions et Nuisances/Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés (DEEC), ces agents de contrôle  doivent ; au sortir de cette formation ; être en mesure de faire face aux importations/exportations de produits chimiques POP et équipements contenant des POP mais aussi au trafic illicite des déchets dangereux.

Pour le Colonel Ibrahima Kamara, Chef du Bureau de la Formation Permanente de la Division de la Formation des Douanes, l’Administration des Douanes ; dans le cadre de ses missions ; apporte son concours à beaucoup d’autres administrations, telles que la Police, le Ministère en charge du Commerce, de l’environnement, de la santé et de la protection des végétaux etc. 

Aussi a-t-il ajouté que de par sa position aux frontières ; où les autres administrations ne sont pas toujours représentées, la Douane se substitue à ces dernières.

 « Par conséquent, pour mieux assurer cette mission, il est nécessaire et utile de renforcer la capacité de ces agents par une formation adéquate et permanente.

Cette formation avec la DEEC permettra aux agents de mieux maitriser les textes légaux et réglementaires mais surtout de pouvoir identifier ces produits et de les classer comme produits dangereux», a-t-il conclu.

Le Sénégal pour rappel, a ratifié la Convention de Stockholm en mai 2003, dans l’optique de préserver l’environnement et la santé humaine contre les effets néfastes des polluants organiques persistants. Ces derniers sont très toxiques, persistants dans l’environnement, semi-volatiles et s’accumulent dans les tissus adipeux (bioaccumulation).