mardi, 11 décembre 2018

Centre de Gestion de la Qualité de l'Air

        Indice Qualité Air du 19/11/2018 

                                                                                                  indice bon

                                                                                        Plus d'informations sur le CGQA

barre4

Centre de Gestion des Urgences Environnementales

Centre Régional des Conventions de Bâle et de Stockholm pour les pays d'Afrique Francophone

Médiathèque

Vidéos

Partenaires

 logo30ans anacim  japon
 cetud  pnud ambassadefrancesenegal
 sonatel  unioneuro logo FEM
UNECA logo usaid Banque mondiale
logo PAD  fonds vert Climat  logo coopération allemande
 logopnue  unfcc  digizlogo
 logo FND  logofondsmultilateral  COMNACC VALIDE (1)
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable sur la « route de la soie »
Fonds vert pour le Climat : Validation du document technique de Programme pays
Une méthode de protection douce dite « ensablement » sauve le village de Pilote Barre dans le Gandiolais
Gestion rationnelle des déchets dangereux : Echanges sur les directives techniques nationales nouvellement élaborées
MISSION DE RECONNAISSANCE ET DE SUIVI ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DES ACTIVITES DU PROGRAMME DE MODERNISATION DES VILLES (PROMOVILLES)
SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DU PROGRAMME DE GESTION DES EAUX PLUVIALES (PROGEP)
COMMUNIQUE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Pour évaluer et définir des mesures d’accompagnement du fonds vert pour le climat (FVC), le document technique du programme de préparation du Sénégal a fait l’objet de partage et validation, le mardi 17 juillet 2018 aux Résidences Mamoune de Dakar, par l’ensemble des acteurs et techniciens concernés par le dérèglement climatique. Cet atelier de programme de préparation pays, a été initié par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD), à travers la Direction de l’Environnement et des Etablissements classés (DEEC) et ses partenaires, pour partager avec les parties prenantes sur les grands axes du programme-pays et de recueillir également des informations complémentaires pertinentes. C’est à cette occasion que M. Amadou Lamine Guissé, Secrétaire général du MEDD, présidant la cérémonie d’ouverture, au nom du Pr Mame Thierno DIENG, Ministre de l’Environnement et du Développement durable, empêché, a déclaré que le Fonds vert pour le climat va « servir de guide national dans le renforcement de la résilience climatique ». Il est dès lors « nécessaire pour le Sénégal d’anticiper sur les mesures de prévention de ces changements climatiques tout en résorbant les insuffisances liées à cet effet », a-t-il ajouté. Rappelant que la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui a créé le Fonds vert pour le Climat (FVC) lors de sa session tenue à Cancun en décembre 2010 avait comme mandat la promotion d’un développement sobre en carbone et résilient aux changements climatiques dans les pays en développement, M. Guissé a salué le  programme ambitieux de préparation appelé « Readiness » mis en place par le FVC et à travers lequel ces pays peuvent accéder jusqu’à un million de dollars par an. A l’issue de la rencontre, les acteurs ont procédé à la validation technique du programme-pays et les échanges ont permis de formuler des observations à prendre en compte durant la phase de mise en œuvre et des orientations sur les grandes lignes dudit programme.